Feyzin : la dernière raffinerie TotalEnergies en grève suspend le mouvement

Suspendu partout ailleurs, le mouvement social dans les raffineries trouve son terme ce mardi dans le Rhône. (Photo d'illustration). - Credit:Jérôme Fouquet / MAXPPP / PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Entamée le 27 septembre, la grève était née d’une demande de revalorisation des salaires sur fond de super profits réalisés par TotalEnergies.

Les grévistes CGT de la raffinerie TotalEnergies de Feyzin (Rhône), la dernière encore concernée par le mouvement entamé le 27 septembre dans les raffineries et dépôts pétroliers du pays, ont annoncé mardi avoir suspendu leur mouvement. « Suspension du mouvement au service expéditions de Feyzin ce jour à 15h après 42 jours de grève », a écrit à la presse dans un bref message Pedro Afonso, délégué syndical CGT au service expéditions, signant la fin du mouvement dans les raffineries qui avait provoqué des difficultés d'approvisionnement en carburant dans tout le pays.

Contacté par l'AFP, Pedro Afonso n'était pas joignable pour fournir plus de détails. La direction du groupe a confirmé de son côté à l'AFP la fin de la grève, sans faire d'autres commentaires. Une rencontre s'était tenue jeudi à la raffinerie entre les grévistes CGT et la direction, mais elle n'avait pas permis de démêler la situation, selon le syndicat.

Une discussion une fois la grève levée

« Une future discussion » est « promise » par la direction quand « la grève sera levée », avait alors indiqué à l'AFP Pedro Afonso, se désolant que les discussions n'aient « rien » donné sur les revendications salariales. La direction centrale de TotalEnergies avait de son côté rappelé que pour elle les négociations étaient « terminées » puisqu'un « accord majoritaire sur les salaires a été signé le 14 octobre dernier avec des organisations syndicales » CFDT et CFE-CGC.

À LIRE AUSSICoignard – L'épouvantail de [...] Lire la suite

VIDÉO - Conso : comment économiser l'essence à la pompe ?