Feux en Gironde: les images des campings dévastés aux abords de la dune du Pilat

Le camping les
Le camping les

Fabien Onteniente pleure les "Flots bleus". "Je suis bouleversé", a indiqué ce mardi sur BFMTV le réalisateur de la saga Camping, suite à l'annonce de la destruction par les flammes du camping qu'il a rendu célèbre à l'écran.

Comme l'a annoncé la préfète de Gironde Fabienne Buccio lundi dans un point presse, "même si les hommes du feu se sont bien battus pour les campings, ils ont brûlé à 90%. Les cinq campings que nous avions évacués". Ainsi, aucun des lieux de villégiature situés aux abords de la très touristique zone de la dune du Pilat n'ont résisté aux flammes qui ravagent toujours la forêt de La Teste-de-Buch, ayant détruit en une semaine 6500 hectares.

Des images de dévastation

Les images des destructions, photographiées par nos confrères de l'Agence France-Presse, sont impressionnantes. Aux "Flots bleus", les chaises en plastique rouge ont fondu sous l'effet de la chaleur.

Au camping "La forêt", à quelques mètres de là, les vélos destinés aux vacanciers n'ont pas mieux résisté.

Franck Couderc, le directeur du "camping de la Dune", situé dans la même zone, a exprimé son désarroi sur notre antenne ce mardi.

"Le feu est arrivé, ils ont tout tenté et à un moment donné il a sauté la route sur l’un des campings et tout s’est embrasé. Ils ont eu ordre d’évacuer, ce que je comprends car ce que j’ai vu et la façon dont ils se comportent devant le feu, je trouve ça extraordinaire. J’ai eu un message d’un pompier qui me dit ‘on est désolé’, faut pas être désolé, c’est déjà beau ce qu’ils ont fait", a-t-il tenu à déclarer.

Pour l'heure, Franck Couderc ne souhaite pas revenir sur les lieux des dégâts, ne souhaitant pas mettre sa vie en danger, ni compliquer davantage le travail des sapeurs-pompiers. Il espère simplement, une fois que le feu sera éteint, être en mesure de reconstruire son camping. "On va essayer de penser à la reconstruction, on espère que les pouvoirs publics vont nous aider à ça".

"Ça fait mal"

L'ancien joueur de l'équipe de France Mathieu Valbuena est également co-propriétaire d'un camping dans la zone concernée par les feux, "Pyla camping". Et comme les autres établissements du secteur, il n'a pas résisté aux flammes.

Dans une interview accordée au Parisien, le joueur a exprimé son désarroi. "C’est une grande tristesse. Je possède cette affaire depuis 2013 avec un associé. (...) J’ai beaucoup de mal à réaliser qu’il n’y a plus rien aujourd’hui. Je n’aurais jamais pu imaginer que ça irait jusque-là. C’est un site classé, qui dépasse les frontières avec beaucoup de Français et d’étrangers qui venaient camper ou simplement voir la dune du Pilat. Ça fait mal".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles