Feux de forêt en Gironde: 4000 personnes supplémentaires évacuées, plus de 4000 hectares brûlés

Dans le sud-ouest de la France, les pompiers font face jeudi 14 juillet à une « situation défavorable » dans leur lutte contre deux feux de forêt qui ont détruit 4 200 hectares depuis mardi, dont plus de 2 000 à La Teste-de-Buch, où quelque 4 000 personnes ont été priées d'évacuer en début d'après-midi.

Cette évacuation « préventive » de Cazaux, bourg de la commune de La Teste, et de sa base militaire (la BA 120), concerne 4 000 personnes « acheminées en bus et voitures au parc des expositions », où 6 000 campeurs avaient déjà trouvé refuge dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué la préfecture. « Nous sommes obligés de prendre ces mesures, car les fumées qui arrivent sur Cazaux sont trop importantes. Les habitations ne sont pas pour le moment menacées par le feu », a écrit la maire de La Teste sur son compte Facebook. Elle précise que l'évacuation concerne l'intégralité du bourg de Cazaux, la BA 120, un supermarché et des campings.

L'ordre d'évacuation a entraîné des bouchons à Cazaux en direction du nord. Le ciel a des tons orangés et des cendres flottent en suspension dans l'air. Quelque 2 100 hectares ont brûlé depuis mardi dans cette forêt qui jouxte la célèbre dune du Pilat, qui a été fermée au public.

« Situation défavorable »

La même superficie de pins est également partie en fumée dans le second incendie, situé près de Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux. « À 13h, la situation reste défavorable » dans les sites, a indiqué la préfecture, qui a expliqué que « près de 1 000 sapeurs-pompiers », « 100 moyens de lutte » et « six aéronefs » étaient engagés.

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles