La Gironde en vigilance rouge feux de forêt, près de 5.000 hectares brûlés

La Gironde a été placée jeudi en vigilance rouge "feux de forêts" alors que les deux importants incendies qui y sévissent depuis mardi ont détruit 4.700 hectares de végétation, dont 2.500 à La Teste-de-Buch où quelque 4.000 habitants du bourg de Cazaux ont dû évacuer en début d'après-midi.

Ce placement en vigilance "très élevée" (niveau 4 sur 5) à compter de jeudi et "jusqu’à nouvel ordre", annoncé par la préfète Fabienne Buccio, a pour effet d'interdire la circulation des personnes et des véhicules en forêt entre 14h et 22h,  de suspendre les activités d'exploitation et de travaux sylvicoles entre 14h et 22h et d'interdire les activités ludiques et sportives en forêt.

Selon Mme Buccio, la situation est "délicate" sur le feu de La Teste mais il n'a pas touché le bourg de Cazaux et base militaire (la BA 120), zone que 4.000 personnes ont évacuée de manière "préventive".

"Le feu malheureusement se rapproche de plus en plus des habitations de Cazaux, du fait du vent de nord-ouest assez conséquent", a indiqué le maire de La Teste, Patrick Davet, sur Facebook. "Les Cazalins ont respecté les consignes d’évacuation. Le travail sans relâche des pompiers nous donne beaucoup d’espoir pour la protection des biens. La police va régulièrement surveiller le village afin qu’il n’y ait aucune maison visitée."

Un énorme panache de fumée aux tons orangés a empli le secteur dans l'après-midi et des cendres flottent en suspension dans l'air, a constaté un journaliste de l'AFP.

La priorité cette nuit pour les pompiers sera de protéger les biens et les maisons à Cazaux, a expliqué aux journalistes Marc Vermeulen, directeur du service d'incendie et secours de la Gironde (SIDS 33).

Le feu a pris mardi sur une route forestière dans cette vaste forêt de pins, difficile d'accès et très dense, qui jouxte la célèbre dune du Pilat, désormais fermée au public.

Dans la nuit de mardi à mercredi, 6.000 personnes avaient dû être évacués de cinq campings proche de la dune. La plupart sont désormais rentrés chez elles et les campings demandent aux clients prévus pour arriver samedi de ne pas venir.

Quelque 2.200 hectares de pins sont également partis en fumée dans le second incendie, situé près de Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux. Mais la situation semble moins compliquée qu'à La Teste.

"L'objectif est de stabiliser le feu de Landiras pour mettre tous les moyens sur celui-ci", a expliqué à La Teste la préfète Fabienne Buccio.

Près de 1.000 sapeurs-pompiers sont engagés sur ces deux feux ainsi que d'importants moyens aériens, avec au moins sept Canadair et deux Dash.

Ces feux de forêt, qui n'ont pas fait de victime, se sont déclenchés au début de l'épisode de canicule qui touche la France depuis mardi, principalement dans l'ouest et le sud du pays.

La Gironde fait partie des onze départements actuellement placés en vigilance orange "canicule" par Météo-France.

bpe/dlm

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles