Feux de forêt : les flammes s'engouffrent dans la banlieue d'Athènes

Plusieurs feux de forêts sont toujours en train d'être combattus par les pompiers ce mercredi dans la banlieue nord-est d'Athènes. Jusque là épargnée par la vague de chaleur qui s'est abattue sur le reste de l'Europe, la Grèce est traversé depuis quelques jours par des vents violents, qui rendent les feux plus intenses et leur propagation plus rapide.

Ces vents rendent également le travail des pompiers plus difficile. 500 pompiers, 120 camions, 9 canadairs et 10 hélicoptères ont été déployés sur place pour contenir le brasier. Mais pour le responsable de la protection civile Vassilis Kokkalis, interrogé sur une radio d’Athènes : « Les vents sont si forts que les avions ne peuvent pas lancer de l’eau de manière ciblée ».

Des centaines d'habitants ont été évacués pendant la nuit de mardi à mercredi. Au total, trente personnes ont été hospitalisées, dont trois pompiers, pour des brûlures ou des problèmes respiratoires liés à la fumée.

L’été dernier, la Grèce et surtout l’île d’Eubée, près d’Athènes, avaient été frappées par des violents incendies, qui avaient ravagé 103 000 hectares de forêt et tué trois personnes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles