Après des feux d'artifice au Nouvel An à Rome, mort de centaines d'oiseaux

Caurentin Courtois
·Journaliste
·1 min de lecture
Après des feux d'artifice au Nouvel An à Rome, mort de centaines d'oiseaux

ANIMAUX - Ce vendredi 1er janvier au matin, des centaines d’oiseaux morts jonchaient le sol de Rome. Une association de protection des animaux, l’OIPA accuse les feux d’artifice lancés par les habitants de la capitale italienne pour le Nouvel An, d’être la raison de cette hécatombe.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, la porte-parole de l’organisation internationale pour la protection des animaux, Loredana Diglio, explique qu’ils pourraient être morts de peur. “Il arrive qu’ils volent ensemble et se heurtent les uns contre les autres, ou ils heurtent des fenêtres ou des lignes électriques. Ils peuvent aussi mourir de crise cardiaque.”

La ville avait pourtant interdit l’utilisation de feux d’artifice pour le Nouvel An. Elle avait aussi mis en place un couvre-feu à 22 heures en raison de la pandémie. Seulement, beaucoup d’habitants ont ignoré ces deux interdictions et le ciel était éclairé par de nombreuses lumières pyrotechniques le soir du 31 décembre.

Face à cette situation, la branche italienne de l’organisation internationale pour la protection des animaux a demandé une interdiction des feux d’artifice à usage personnel.

À voir également sur Le HuffPost : À Noël, ces éléphants déguisés provoquent la colère des défenseurs des animaux

LIRE AUSSI:

Dans l'Hérault, les pompiers ont réussi à sauver une raie géante échouée

Une maladie de peau mortelle chez les dauphins serait liée au réchauffement climatique

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.