Feux en Ardèche: pour l'heure, la piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs

Des pompiers. (Image d'illustration) - AFP
Des pompiers. (Image d'illustration) - AFP

Alors que l'Ardèche est à son tour en proie aux flammes depuis ce mercredi matin, la piste criminelle est privilégiée à ce stade pour expliquer l'origine des incendies, rapporte une source proche de l'enquête auprès de BFMTV ce mercredi.

Comme l'a rapporté Le Dauphiné libéré, un incendiaire aurait été vu par plusieurs habitants. Une information qui a été confirmée par le Centre opérationnel département d'incendie et de secours à BFMTV. Plusieurs interpellations ont eu lieu et des gardes à vue sont en cours selon nos informations.

Les trois feux, qui se sont déclenchés ce matin entre 8h30 et 8h45 à Lussas-Lavilledieu, Freycenet et Saint-Julien-du-Serre, sont toujours en cours et la situation est décrite comme "préoccupante" par les pompiers, le feu n'étant "absolument pas maîtrisé".

"Sous l’effet d’un vent assez soutenu dans la garrigue, [le feu] a progressé très très vite", explique sur BFMTV Gérard Sauclès, le maire de Lavilledieu.

Des évacuations toujours en cours

Rapidement, le feu s'est propagé en direction d'une zone d'activité dans laquelle sont implantées 70 entreprises et où travaillent 300 personnes. Deux usines ont dû être évacuées, ainsi que la SPA et un foyer pour personnes handicapées de Lavilledieu, rapporte le président du département.

Pour l'heure, 750 hectares ont été brûlés et le feu poursuit sa progression le long de la rivière Ardèche et notamment vers la commune de Vogüé, où les riverains et les touristes sont en train d'être évacués, détaille un communiqué de la préfecture.

Aucun blessé n'est à déplorer et les habitations ne sont pas menacées pour l'instant, poursuit la préfecture. Au total, 450 sapeurs-pompiers sont mobilisés pour lutter contre les incendies dans le département.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles