Feuilleton : la reine du réveillon (5/5)

Jean Grimaldi est l'un des pâtissiers les plus réputés de Corse. Ses grands-parents ont ouvert leur première boutique à Corte (Haute-Corse) il y a plus d'un siècle. Début décembre, c'est le moment de réfléchir à la bûche. Le pâtissier va chercher ses châtaignes à plus de 1 000 m d'altitude, chez un fournisseur. Stéphane Guerini est l'un des derniers producteurs de l'île. Le fruit est alors transformé de manière artisanale dans une meule de pierre.

"C'est notre identité, on ne peut pas s'en passer" Mais ces dernières années, la rareté du produit a fait grimper les prix : 20 € en moyenne le kilo. "C'est notre identité, on ne peut pas s'en passer", indique Jean Grimaldi. De retour dans son atelier, le pâtissier donne forme à sa bûche et il ne lésine pas sur son produit fétiche. Chaque Noël, les clients ne rateraient pour rien au monde ce dessert typiquement français.