Feuilleton : au paradis des perles (4/5)

France 2

Si vous pensiez qu'en Asie, on se contentait de porter des perles en boucles d'oreille, en collier ou en bracelet, détrompez-vous : toutes les Chinoises savent que

la poudre de perle était utilisée pour entretenir sa beauté dès le Ve siècle avant notre ère. Dans cette usine, on utilise des perles d'eau douce au kilo. Le créateur de ce groupe cosmétique et pharmaceutique fondé en 2003 n'est pas bijoutier, il est scientifique.

80 % des perles trop imparfaites pour finir en bijoux

80 % des perles sont trop imparfaites pour finir en collier : elles vont être ici transformées en poudre pour de la crème ou des médicaments. La poudre de perles régénère les cellules de la peau et efface les taches. Dans cette usine, on fait avant tout des masques de beauté et des crèmes. Dans ce pot, il y a l'équivalent de deux perles. Cette crème hydratante est faite pour lutter contre le vieillissement et rendre la peau plus claire. Vantée dans des publicités, la perle gagne du terrain dans ce marché de soins de peau qui pèse déjà 121 milliards d'euros dans le monde.

Retrouvez cet article sur Francetv info

La "clause Molière" jugée illégale par le gouvernement
Anne-Laure Delatte (CEPII) : "Si la France sortait de l’euro, l’industrie manufacturière y perdrait"
Ce qui fait débat : les mesures pour le pouvoir d'achat
Vélib' : le tribunal administratif de Paris valide l'attribution du marché à Smoovengo
C'est comment ailleurs ? Les récompenses pour délation fiscale dans le monde

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages