Festival Visa pour l’image : le photographe ukrainien Maloletka primé

Evgeniy Maloletka s'est illustré pour avoir couvert, en photographies, le siège de Marioupol par l'armée russe.  - Credit:PETRAS MALUKAS / AFP
Evgeniy Maloletka s'est illustré pour avoir couvert, en photographies, le siège de Marioupol par l'armée russe. - Credit:PETRAS MALUKAS / AFP

Le Visa d'or News, prix le plus prestigieux du festival international de photojournalisme Visa pour l'image de Perpignan, a été décerné samedi 3 septembre à Evgeniy Maloletka pour ses reportages à Marioupol, ville du sud de l'Ukraine massivement bombardée. Très ému, Evgeniy Maloletka a dédié son prix « au peuple ukrainien », en soulignant l'importance de cette reconnaissance de son travail. Ce photographe ukrainien de 35 ans, de l'agence Associated Press (AP), et son compatriote Mstyslav Chernov, 37 ans, vidéaste d'AP, ont été les premiers journalistes à entrer dans Marioupol le 23 février, une heure avant la première bombe, et les derniers à en partir le 15 mars.

« Ces 20 jours à Marioupol ont été comme un seul long jour sans fin, de pire en pire », a confié à l'Agence France-Presse Evgeniy Maloletka devant ses photos poignantes d'enfants tués, de femmes enceintes dans les décombres, de fosses communes creusées à la hâte, faute de pouvoir organiser des funérailles à cause des bombardements. Le pilonnage par l'armée russe de cette ville portuaire de 400 000 habitants, en particulier d'une maternité, a suscité l'indignation dans la communauté internationale.

Les autres nominés étaient le photographe australien d'origine ukrainienne Daniel Berehulak pour son reportage Des gens vivaient ici (New York Times) sur le massacre de civils à Boutcha, et Marcus Yam, reporteur américain né en Malaisie, pour La Chute de l'Afghanistan (Los Angeles Times).

À LIRE AUSSIOn po [...] Lire la suite