Festival Off d'Avignon : Daniel Pennac et la dessinatrice Florence Cestac partagent la scène d'"Un amour exemplaire"

Ariane Combes-Savary
"Un amour exemplaire" s'inspire de la relation intime que Daniel Pennac a tissé enfant avec un couple d'amoureux. Créée au théâtre du Rond-Point et en Italie, cette histoire d'amour singulière et inspirante est présentée au théâtre du Chien qui fume.

"Et vous, qu'est-ce qui vous a plu dans la pièce ?" Avec tendresse et simplicité, Daniel Pennac a une attention pour chacun des spectateurs venus le rencontrer à l'issue de la représentation. Aux côtés de Florence Cestac (fondatrice de Futuropolis et Grand prix du festival d'Angoulême en 2000) discrète et attentive, ils dédicacent la bande dessinée qu'ils ont écrite ensemble.

Ils sont nombreux à vouloir échanger un mot avec ces monuments de la littérature et de la bande dessinée. Ces deux-là ont beau se connaître depuis longtemps, "Un amour exemplaire" est leur première création en commun. De cette BD publiée en 2015 est née la pièce éponyme mise en scène par une autre complice de l'écrivain : Clara Bauer. Elle est jouée dans le Festival Off d'Avignon au théâtre du Chien qui fume.

Un couple résolument improductif

Retour sur scène, deux heures plus tôt. Pinceau à la main, Florence Cestac plante le décor en quelques traits. Années soixante. Le sud de la France. Le petit Daniel s'éprend d'un couple d'amoureux, des voisins de sa grand-mère que l'on regarde un peu avec mépris dans le village de La Colle-sur-Loup. Car Jean et Germaine sont résolument improductifs. Ils n'ont ni enfant, ni métier et n'ont pas pour habitude de recevoir et de produire de la conversation. Après avoir inventé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi