Festival Nouvelles voix en Beaujolais : Paillette réchauffe le coeur des festivaliers

Sophie Granel

Pas de chauffage ce soir là dans la petite chapelle Saint-Clair de Ville-sur-Jarnioux dans le Rhône. La quarantaine de spectateurs un peu transis s'installent. Ils sont venus voir une jeune artiste, Paillette, dont la notoriété commence à dépasser les frontières de sa Loire natale. Seule sur scène, accompagnée d'un piano, la jeune femme de 24 ans commence à chanter... et la magie opère.


Le festival a vu les débuts de Juliette Armanet, Eddy de Pretto ou Angèle

Paillette, de son vrai nom Marie Robert, est tombée dans la musique alors qu'elle était toute petite. A 5 ans elle entre au Conservatoire de Saint-Etienne avant d'intégrer des classes "musique" aux horaires aménagés. Puis ce sera le Conservatoire de Chambéry où elle trouve sa voie et sa voix. Une voix qui est aujourd'hui sa signature. Aérienne, à la fois douce et profonde, un joli timbre qui a fait vibrer les programmateurs des Nouvelles Voix en Beaujolais qui ont vu les débuts entre autres, de Juliette Armanet, Eddy de Pretto ou encore Angèle.


Pour sa quinzième édition, le festival a choisi Paillette pour inaugurer ses Envolées. Ce nouveau dispositif permet d'accompagner de jeunes talents en leur offrant une résidence d'artiste, une séance d'enregistrement en studio et des dates de concert. Pour cette première édition, c'est donc Paillette qui en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi