Festival de l’Alpe d’Huez : « 38°5 Quai des Orfèvres » fait rire jeune un jury qui récompense des révélations

Festival de l’Alpe d’Huez : « 38°5 Quai des Orfèvres » fait rire jeune un jury qui récompense des révélations

cOMEDIE - Le jury présidé par Karin Viard a mis l’accent sur les nouveaux talents pour cette 26e édition

Le jury présidé par Karin Viard a tout misé sur la jeunesse pour cette 26e édition du Festival de l’Alpe d’Huez. Si on a croisé de grands noms de la comédie comme Philippe Lacheau, Phlippe Katerine et Michaël Youn, des révélations, tel Just Riadh Bellaïche épatant pour A la belle étoile, dont la présidente a salué la prestation sur scène, ont fait carton plein. A commencer par 38°5 Quai des Orfèvres, premier film de Benjamin Lehrer, Grand prix mérité.

Cette comédie très noire, parodie de polar projetée le dernier jour, a connu un succès surprise y compris pour son réalisateur. « C’était la première fois qu’on montrait le film et c’était dingue de voir la magie opérer » confie-t-il à 20 Minutes. Espérons que cette récompense permettra à cette pépite d’humour sombre de trouver rapidement un distributeur.

Un prix avant un contrôle de maths

C’était aussi un vrai conte de fées pour Brune Moulin, 15 ans qui faisait ses débuts pour La Plus belle pour aller danser de Victoria Bedos. Véritable révélation du festival, elle a remporté le Prix d’Interprétation féminine. En larmes sur scène, elle a évoqué l’évaluation de maths qui l’attend ce lundi au lycée. « Je serai concentrée sur mon devoir mais je garderai la tête un peu dans les nuages car je viens de vivre le plus beau week-end de ma vie, » nous confi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Festival de l’Alpe d’Huez : Michaël Youn est toujours aussi jeune dans sa tête
« En place » sur Netflix : « Il faut rêver grand », recommande Jean-Pascal Zadi
« That '90s Show » : Même les séries nostalgiques peuvent mal vieillir