Le festival international des jardins et la cerise

·1 min de lecture

Ce matin, on part faire une échappée verte dans le Val de Loire dans les parcs et jardins du Domaine de Chaumont sur Loire.

Pour une nouvelle édition du Festival international des jardins.  Ce n’est pas seulement une échappée verte et artistique cette année, je dirais même plus qu’elle est pédagogique cette visite. Pourquoi ? Parce que le thème de cette année ce sont les vertus du biomimétisme- innover en s’inspirant de la nature. Et bien cette année le domaine se transforme en un grand livre contenant des centaines de leçons à appliquer au jardin. Donc vous découvrez par exemple le jardin de la termitière qui réfléchit à une architecture durable. Un jardin qui met en évidence le procédé naturel du refroidissement des maisons, puisqu’en Afrique les scientifiques ont observé que l’intérieur des grandes termitières restaient fraiches, bien qu’elles soient hautes de 9 et qu’il fasse plus de 40 degrés dehors. Vous avez aussi l’arbre source, ou comment recueillir l’eau du ciel à travers les feuilles…

Et il y aussi des cartes blanches…enfin vertes !

Plusieurs artistes ont laissé cours à leur imagination : il y a Pierre-Alexandre Risser, le spécialiste des jardins de ville et des terrasses, Alexis Tricoire, le designer végétal et puis le créateur Maurizio Galante qui a crée un sofa intrigant et assez surréaliste : il est posé en plein milieu d’une serre de cactées. Et le canapé se fond dans ce décor. C’est un sofa cactée, en forme grappe. Et l’illusion est totale. De gros coussins e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles