Festival d'Angoulême : quel sera le meilleur album BD?

·1 min de lecture

La fin du suspense approche : le palmarès du 48e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême sera dévoilé vendredi, à partir de 18 heures, et retransmis en direct sur le site de France Inter. Cette année, 45 titres en sélection officielle se disputent le Fauve d'Or, le prix du meilleur album. Pour le jury présidé par Peeters, le choix est vaste. En attendant les résultats, voici quelques coups de cœur du JDD dans cette sélection officielle :

un conte libérateur dans l'Italie de la Renaissance (Peau d'Homme, d'Hubert et Zanzim, déjà multi-primé) ; un remarquable roman noir (et graphique) dans lequel un fils découvre peu à peu le passé trouble de son père aveugle (L'Accident de chasse, de David L. Carlson et Landis Blair) ; le parcours initiatique d'un orphelin dans un décor médiéval (Aldobrando, de Gipi et Luigi Critone) ; l'histoire émouvante d'un enfant entravé par ses tocs (Incroyable!, de Zabus et Hippolyte) ; un récit choral croisant les destinées de sept personnages (Rusty Brown, de Chris Ware) ; une biographie sensuelle et littéraire d'Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges, signée Léonie Bischoff. la drolatique Année exemplaire racontée - et auto-éditée -par Lisa Mandel ; les souvenirs d'enfance - et la sexualité taboue - de Florence Dupré La Tour (Pucelle).

De nouvelles idées de lecture pour les amateurs de bulles. Malgré la pandémie, l'attrait pour les bandes-dessinée ne se dément pas. Selon l'institut GFK, il s'en est vendu 53,1 millions d'ex...


Lire la suite sur LeJDD