Publicité

Festival d'Angoulême: le Fauve d'or du meilleur album décerné à Daniel Clowes pour «Monica»

L'Américain Daniel Clowes a remporté samedi le Fauve d'or du meilleur album de bande dessinée de l'année avec Monica, a annoncé le jury du Festival international d'Angoulême.

Il n'a pas été sacré Grand Prix, mais le fauve d'or décerné à son nouveau roman graphique, Monica, est un beau lot de consolation pour Daniel Clowes. Le dessinateur américain de 62 ans raconte la vie d'une femme, de sa naissance dans les années 1960 à sa mort.

Le récit, fragmenté en neuf histoires, alterne les époques et les styles graphiques. Loin de se réduire à un exercice de style virtuose, cette bande dessinée qui brouille les pistes se révèle être la plus personnelle de l'auteur, grand connaisseur de l'histoire de la bande dessinée.

Ce prix devrait enfin faire connaître Daniel Clowes à un plus large public, comme l'espère son éditeur, Guy Delcourt. « Le tirage va être démultiplié, c'est une évidence. Mais je suis ravi, c'est une œuvre exigeante. Ça fait partie des œuvres où il faut inciter le lecteur à passer le cap de la lecture, à ne pas être rebuté par un certain niveau de complexité et de sophistication. Un prix, c'est parfait pour ça, ça déclenche l'envie. »

Daniel Clowes, qui vit à Oakland en Californie, n'a pas pu faire le déplacement jusqu'à Angoulême où le Festival a fermé ses portes dimanche soir, au terme d'une édition qui a attiré un public de nouveau très nombreux.

Le Fauve spécial du jury a été remis à la Française Sophie Darq pour Hanbok, le Fauve de la série à l'Espagnol Alvaro Martinez Bueno et l'Américain James Tynion IV pour The Nice House on the Lake, ou encore le Fauve révélation au Français Matthieu Chiara pour L'Homme gêné.


Lire la suite sur RFI