Le Festival de Cannes salue la mémoire des victimes de l'attentat de Nice

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le Festival de Cannes 2020, qui avait été reporté durant la première vague de la pandémie de coronavirus, s'est achevé jeudi soir 29 octobre, quelques heures après une attaque au couteau qui a ensanglanté la Côte d'Azur.

À l'issue de ces trois jours de festival, le palmarès a pu être livré in extremis. La Palme d'or du meilleur court-métrage a été décernée au film égyptien I'am afraid to forget your face de Sameh Alaa. Au total, onze court-métrages internationaux, allant de la fiction à l'animation en passant par le documentaire, étaient en compétition. Le jury, qui était notamment composé du réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb, de l'actrice Céline Sallette et du producteur Charles Gillibert, a salué "la grande justesse et la richesse" de ce court-métrage. Le soirée devait s'achever avec la projection du film Les deux Alfred, de Bruno Podalydès.

Minute de silence et tapis noir

Cette édition symbolique, qui s'était ouverte avec la projection du film Un triomphe d'Emmanuel Courcol, s'est achevée quelques heures après l'attaque contre l'église Notre-Dame de l'Assomption de Nice, qui a fait trois morts. À la demande de Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes, une minute de silence a été observée en "hommage aux victimes" de cette attaque. Un tapis (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi