Festival de Cannes : "Lingui" ou le tabou de l'avortement au Tchad

Largement sous-représentée dans la production cinématographique mondiale, l'Afrique est entrée le 8 juillet en compétition au Festival de Cannes avec un film tchadien sur l'avortement et l'excision, mettant en scène des femmes unies pour survivre dans une société ultra-conservatrice. Les précisions d’Alberic De Gouville, envoyé spéciale à Cannes pour France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles