Festival de Cannes : des professionnels du cinéma appellent à la grève à une semaine de l'ouverture

Un collectif de travailleurs du cinéma a appelé lundi à une grève "de tout·e·s les salarié·e·s du Festival de Cannes et des sections parallèles" visant à les "perturber", à une semaine de l'ouverture du plus grand événement du septième art.

"Depuis maintenant un an, nous alertons sur la précarité grandissante des travailleur·euse·s de festivals de cinéma." À une semaine de son lancement, le Festival de Cannes craint des perturbations lors de sa 77e édition. Un collectif de travailleurs du cinéma, "Sous les écrans, la dèche", a appelé lundi 6 mai à la grève "de tou·te·s les salarié·e·s du Festival de Cannes et des sections parallèles". Sont concernés, entre autres, les projectionnistes, programmateurs, attachés de presse, chargés des billetteries...

Le collectif a réuni une cinquantaine de membres en assemblée générale pour voter cette grève, a expliqué l'une de ses porte-parole. Cet appel, rarissime, ne remet pas en cause l'ouverture ou la tenue du festival lui-même, a-t-elle précisé, et l'objectif n'est pas de nuire aux films qui seront présentés. Mais une grève pourrait "perturber l'événement", a-t-elle ajouté.

Déplorant une précarité grandissante de leurs métiers, employés par différents festivals au cours de l'année sur des missions temporaires, ils demandent à pouvoir bénéficier du statut des intermittents du spectacle, dont ils sont privés.

"Aucune proposition concrète"

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Coppola, Cronenberg, Audiard... Le Festival de Cannes dévoile sa sélection 2024
Le Festival de Cannes embarque Omar Sy dans son jury
Greta Gerwig, la réalisatrice de "Barbie", va présider le jury du 77e Festival de Cannes