Festival de Cannes 2022 - "On applaudit les ânes", "On brade les prix", "Roulages de galoches en direct" : Ces moments gênants qui ont marqué les internautes lors de la cérémonie de clôture

Les internautes ont repéré des moments gênants lors de la cérémonie de clôture du 75e Festival de Cannes.
Capture écran France 2.
Les internautes ont repéré des moments gênants lors de la cérémonie de clôture du 75e Festival de Cannes. Capture écran France 2.

La 75e édition du Festival de Cannes s'est clôturée ce samedi 28 mai. Diffusée en direct sur France 2, la cérémonie de clôture a déchaîné les passions. Entre une chute évitée à la dernière seconde, un baiser un peu trop passionné ou encore un long discours de remerciements adressé à des ânes, les internautes ont repéré les moments les plus gênants de la soirée.

Ce samedi 28 mai était marqué par la cérémonie de clôture du 75e Festival de Cannes. Après deux semaines de chic et de glamour, où les stars ont rivalisé de style sur le red carpet du Palais des Festivals de Cannes, l'heure était à la remise des prix. Cette année, c'est Virginie Efira qui était la maîtresse de cérémonie. Vêtue d'une robe longue tailleur et ultra fendue, l'actrice a charmé les téléspectateurs de France 2. Et une chose est sûre, c'est que cette cérémonie de clôture a eu plus d'audiences que prévu, puisque la finale de la Ligue des Champions, qui devait être diffusée à 21h00 sur TF1, a pris énormément de retard à cause des supporters. L'occasion pour les cinéphiles et les adeptes du ballon rond de regarder tranquillement cette soirée de clôture, avant de dévier sur la première chaîne.

Découvrez le portrait de Virginie Efira :

"Jasmine Trinca qui a failli s'éclater devant tout le monde"

Comme chaque année, cette cérémonie de clôture de la 75e édition du Festival de Cannes a été rythmée par quelques rebondissements. Il faut dire que les internautes sont friands du moindre faux pas. Et cette fois-ci, la catastrophe a été évitée de justesse, puisque la membre du jury et actrice italienne, Jasmine Trinca, a failli tomber sur la scène. Ses talons se sont pris dans sa robe, et cette séquence n'est pas passée inaperçue sur la Toile.

"On applaudit les ânes"

Par ailleurs, le remake d’Au Hasard Balthazard, "EO", réalisé par Jerzy Skolimowski, a remporté le Prix du Jury à Cannes, ex aequo avec "Les Huit Montagnes". Lors du discours de remerciements du cinéaste octogénaire, les téléspectateurs ont assisté à un moment lunaire. Le cinéaste, acteur et artiste peintre polonais a remercié pendant deux minutes ses ânes, qui ont participé au succès de son film. Un moment hors du temps, qui a laissé les internautes perplexes.

"Un baiser de cinéma sur la scène de Cannes"

Un autre moment fort a dérouté les abonnés de Twitter, qui ne s'attendaient pas à une telle démonstration de passion et d'amour sur scène. À la suite du discours de Jerzy Skolimowski pour "EO", c'était au tour de Charlotte Vandermeersch et Félix Van Groeningen de monter sur la scène du Palais des Festivals de Cannes pour remercier le jury. Le couple était si heureux d'avoir remporté, ex aequo, le Prix du Jury à Cannes, qu'ils se sont embrassés passionnément sur scène. Et ils avaient beaucoup de mal à se décoller ! Un moment quelque peu gênant pour tous les spectateurs.

"Ils ont dû grave se bagarrer"

En-tout-cas, cette cérémonie de clôture du 75e Festival de Cannes a surpris de nombreux fans de cinéma. Cette année, les membres du jury ont semble-t-il eu du mal à se mettre d'accord... puisque certains prix ont été remportés par deux films. Comme rapporté plus haut, le prix du jury a donc été attribué ex aequo à "Hi-han" ou "EO", de Jerzy Skolimowski ainsi que "Les Huit Montagnes", de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen. De son côté, le Grand Prix a été attribué à ex aequo à "Close", de Lukas Dhont et "Des étoiles à midi", de la Française Claire Denis. Des internautes ont alors souligné qu'il ne s'agissait plus "Du Festival de Cannes", mais plutôt du "Festival des ex aequos", ce qu'ils ont trouvé bien dommage.

Finalement, en fin de cérémonie, la Palme d’Or de ce 75e Festival de Cannes a été décernée pour la seconde fois au réalisateur suédois Ruben Östlund pour son film "Triangle of Sadness" (Le Triangle de la tristesse).

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles