Festival de Cannes 2021: Valérie Lemercier fait honneur à Céline Dion

·2 min de lecture

PEOPLE - C’est un rêve qui se réalise. Ce mardi 13 juillet est un jour à marquer d’une pierre blanche pour Valérie Lemercier. La comédienne française a monté les marches du Festival de Cannes, à l’occasion de la projection de son très attendu film inspiré de la vie de Céline Dion, Aline.

La réalisatrice a foulé de ses pieds le tapis rouge dans une bien élégante robe dorée scintillante, en compagnie des principaux acteurs dudit long-métrage, à savoir Roc Lafortune, Danielle Fichaud, Sylvain Marcel et Pascale Desrochers.

(Photo: Daniele Venturelli via Getty Images)
(Photo: Daniele Venturelli via Getty Images)

Rien n’a été laissé au hasard, pas même la musique. Au moment de défiler devant l’objectif des photographes, une chanson a été diffusée dans les enceintes. Il s’agissait d’une reprise du titre de Céline Dion “Treat Her Like a Lady”, interprété par Victoria Sio, une chanteuse française à l’origine de la bande-son du film.

(Photo: JOHN MACDOUGALL via Getty Images)
(Photo: JOHN MACDOUGALL via Getty Images)

Valérie Lemercier n’a pas pu cacher sa joie, elle débordait d’énergie.

D’abord, parce que Aline, son sixième long-métrage en tant que réalisatrice, a, comme beaucoup d’autres films à cause de la pandémie, longtemps attendu avant d’être projeté

(Photo: Pascal Le Segretain via Getty Images)
(Photo: Pascal Le Segretain via Getty Images)

Aussi, parce que c’est l’une des “vraies” premières fois pour elle au Festival de Cannes. “Je n’y ai eu aucun film, à part Adieu Berthe de Podalydès à la Quinzaine des réalisateurs en 2012, se souvient-elle dans les colonnes du Parisien. On n’avait pas monté les marches, on avait une petite jupe droite et puis, voilà. La première fois que je suis allée à Cannes, c’était pour fêter le succès des Visiteurs en 1993. Avec Jean-Marie Poiré et Christian Clavier, on a monté les marches et on les a redescendues aussitôt.”

Ce mardi 13 juillet a bien failli ne jamais arriver. “En février, j’ai acheté une robe dorée et j’ai envoyé la photo [à la directrice de la distribution de Gaumont] en écrivant: ‘On ne peut pas ne pas aller à Cannes, j’ai ma robe.’ Mais ensuite, on m’a fait comprendre que ça ne marcherait pas parce que le film avait déjà été montré en avant-première donc j’ai mis mon mouchoir dessus.”

Elle ne connait pas les raisons qui ont motivé les organisateurs à l’intégrer dans la sélection officielle. Est-ce pour le tee-shirt “Cannes Côte d’Azur” que porte son héroïne dans le film? Aucune idée, mais pour celle à qui on a toujours refusé d’être maîtresse de cérémonie, c’est un peu comme un rêve. Son film, lui, sortira sur les écrans le 10 novembre prochain.

À voir également sur Le HuffPost: Au Festival de Cannes, “Benedetta” n’a laissé personne indifférent

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles