Festival de BD d'Angoulême 2021 : retrouvez le palmarès complet

Le Festival de BD d'Angoulême remet ses Fauves. Cette année, l'événement a été bouleversé par la situation sanitaire : la partie publique de l'événement a été reportée au mois de juin. La soirée de remise des prix s’est tenue ce vendredi 29 janvier à huis clos, avec une retransmission en exclusivité sur France Inter. Parmi les quelques auteurs présents, beaucoup ont rappelé l'instabilité de leur métier. Dans une tribune publiée le 21 janvier et signée par une centaine de personnes, des auteurs avaient déjà appelé au boycott du festival pour alerter sur leur précarité. Voici le palmarès complet de cette 48e édition : Fauve d’Or – Prix du meilleur album : L’accident de chasse de Landis Blair et David L. Carlson, traduit de l’américain par Julie Sibony (Sonatine) Synopsis : Nous sommes à Chicago en 1959. Charlie Dizzo emménage chez Matt, son père devenu aveugle après un un accident de chasse. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Car le jour où un flic sonne chez eux, Matt choisit de révéler une vérité bien plus sombre… L'accident de chasse est un roman graphique en noir et blanc, inspiré de faits réels.Fauve d’Angoulême - Prix spécial du jury : Dragman de Steven Appleby, traduit de l’anglais par Lili Sztajn (Denoël Graphic) Synopsis : August Crimp est un super-héros pas comme les autres, car quand il porte des vêtements de femme, il devient capable de voler ! Une capacité qu'il garde secrète aux yeux de sa mère et de sa femme. Dragman est un roman graphique à l'humour british qui renouvelle le genre superhéroïque.Fauve d’Angoulême – Prix du public France Télévisions : Anaïs Nin, sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman) Synopsis : Nous sommes en 1930. Anaïs Nin est l'épouse d'un banquier. Mais celle qui rêve d'être écrivain peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Son échappatoire : un journal, son double, qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments. Sa rencontre avec Henry Miller sera la première étape vers de grands bouleversements.Fauve d’Angoulême - Prix révélation : Tanz ! de Maurane Mazars (Le Lombard) Synopsis : 1957. A 19 ans, Uli est élève d'une prestigieuse école de danse en Allemagne. Une rencontre va bouleverser la vie de ce passionné de comédies musicales : celle d'Anthony, un jeune danseur afro-américain, qui va le convaincre de tenter sa chance à Broadway.Fauve d’Angoulême - Prix de l’audace : La Mécanique du sage de Gabrielle Piquet (Atrabile) Synopsis : L'argent fait le bonheur ? Charles Hamilton, riche et oisif, fait pourtant face à une crise existentielle. Pour combler ce vide qui lui pèse, il aurait bien besoin d'un maître, un sage... En s'inspirant d'une histoire vraie, Gabrielle Piquet interroge avec humour notre obsession du bonheur.Fauve d’Angoulême - Prix de la série : Paul à la maison de Michel Rabagliati (La Pastèque) Synopsis : Paul à la maison est le 9e tome de la série. En 2012, Paul est auteur de bande dessinée à temps plein et travaille sur un nouvel ouvrage. Mais il n'a pas le moral : sa fille quitte le pays, Lucie déménage et sa mère a des problèmes de santé… Un album émouvant qui traite du deuil sous ses multiples formes.Fauve d’Angoulême – Prix des lycéens : Peau d’homme d'Hubert et Zanzim (Glénat) Synopsis : Dans l'Italie de la Renaissance, la jeune Bianca est forcée d'épouser un homme dont elle ignore tout. Sa solution : enfiler une "peau d'homme" lui permettant de visiter incognito ce monde masculin. Affranchie des limites imposées aux femmes, elle va découvrir l'amour et la sexualité.Fauve d’Angoulême - Prix Jeunesse 8-12 ans : Le club des amis de Sophie Guerrive (2024) Synopsis : Crocus le petit serpent part à l'aventure. Sur son chemin, il rencontre Tulipe l’ourson et Violette l'oiselle. Tous ensemble, ils fondent le Club des amis. Dans ce recueil d'histoires courtes, on observe ces trois personnages découvrir le monde et apprendre à grandir.Fauve d’Angoulême - Prix Jeunesse 12-16 ans : Middlewest / Tome 1 - Anger de Skottie Young et Jorge Corona, traduit de l’américain par Julien Di Giacaomo (Urban Comics) Synopsis : Abel vit seul avec un père violent, rongé par le chagrin. Un jour, le père se transforme en monstre en manque de le tuer. Abel décide de fuir. C'est le début d'un long périple dans un monde fantastique où le garçon va tenter de se réconcilier avec son histoire familiale.Fauve d’Angoulême – Prix de la BD alternative : KUTI, The Thick book of KUTI (Finlande) Le prix de la BD alternative récompense des recueils collectifs qui publient plusieurs auteurs différents, édités par des structures non-professionnelles venues du monde entier. Ce prix est un tremplin pour futurs éditeurs, plusieurs lauréats sont ensuite devenus éditeurs professionnels. Fauve d’Angoulême - Prix du patrimoine : L’Éclaireur de Lynd Ward (Monsieur Toussaint Louverture) Lynd Ward (1905 - 1985) est un précurseur du roman graphique. Inspirés par les gravures de Gustave Doré et Frans Masereel, ses "romans sans paroles" ont marqué l'histoire de l'art du XXe siècle. Ce coffret de trois volumes regroupe ses six oeuvres, enrichis d’essais de l’auteur.Fauve Polar SNCF : GoSt 111 de Mark Eacersall, Henri Scala et Marion Mousse (Glénat) Synopsis : Père de famille au chômage, Goran Stankovic se fait pincer par la police alors qu'il avait accepté un job véreux. Il devient alors indic' et va devoir naviguer périlleusement entre flics et bandits. Henri Scala, ancien commissaire, cosigne cet ouvrage.Prix Goscinny du scénario : Black-out de Loo Hui Phang avec Hugues Micol (Futuropolis) Synopsis : Maximus Wyld était "l'acteur aux mille visages" des années 1950. Métis de descendance noire, chinoise et amérindienne, il interprétait essentiellement des rôles ethniques : chef indien, révolutionnaire mexicain, dandy oriental… A travers ce mythe du cinéma américain, Loo Hui Phang nous raconte la dimension politique des productions hollywoodiennes.Prix Konishi : Tarareba Girls, traduction de Miyako Slocombe de l'oeuvre de Akiko Higashimura (Le Lézard Noir) Synopsis : Rinko est une scénariste de séries télévisées à la trentaine célibataire. Un jour qu'elle boit des verres avec ses copines au bar, un jeune apollon les traite de vieilles filles. Une remarque qui va pousser Rinko a la recherche de son âme soeur. Cette série en neuf tomes a rencontré un grand succès au Japon et a été adaptée sur petit écran.Le Grand prix d'Angoulême, qui couronne la carrière d'un auteur de bande dessinée, sera remis cet été, lors de l'ouverture publique du festival. En 2020, il a primé Emmanuel Guibert.