Fessenheim : la fermeture de la centrale repoussée

France 2

Les salariés de la

centrale de Fessenheim se sont rassemblés devant le siège d'EDF à Paris ce jeudi 6 avril pour attendre la réponse qu'ils espéraient. À l'intérieur du bâtiment, le conseil d'administration de l'entreprise vient de refuser la fermeture immédiate du site du Haut-Rhin. C'était pourtant une promesse de campagne de François Hollande en 2012.

Des salariés soulagés

La fermeture est donc une nouvelle fois repoussée, les salariés sont soulagés. Cette fermeture, les dirigeants d'EDF ont tout fait pour la retarder, résistant pendant cinq ans à la volonté du gouvernement. La ministre de l'Écologie Ségolène Royal refuse de considérer la décision d'EDF comme une défaite. EDF fermera bien Fessenheim, mais à une date encore indéterminée et à condition que l'EPR de Flamanville entre en fonction. Ce qui n'est pas prévu avant fin 2018.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Le brief politique. Marion Maréchal-Le Pen va s'afficher avec sa tante en meeting
VIDEOS. Présidentielle : cinq séquences qu'il ne fallait pas rater dans "L'Emission politique" avec Emmanuel Macron
C'est mon boulot. Quinquennat de François Hollande : le bilan pour le temps de travail
VIDEO. Frappe américaine en Syrie : Marine Le Pen se dit "un peu étonnée"
VIDEO. Présidentielle : François Fillon, l’as de la menace

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages