Ferrari 296 GTS : le printemps cheveux au vent !

Ferrari 296 GTS : le printemps cheveux au vent !
![CDATA[]]

C’est en juin de l’année dernière que Ferrari a dévoilé la 296 GTB, son deuxième modèle hybride rechargeable de série, après la SF90 Stradale. Et, pour la première fois, la marque au cheval cabré choisissait un V6 pour l’animer plutôt qu’un V8 ou un V12 comme de longue tradition. Aujourd’hui, Ferrari lève le voile sur sa version Spider qui permet de rouler cheveux au vent sans renoncer aux hautes performances.

296 GTS

Le nom de la voiture combine sa cylindrée totale (2992 L) et son nombre de cylindres avec l’acronyme GTS (Gran Turismo Spider). Des lettres que l’on retrouvait déjà sur les Dino 246, 308 ou encore 328. Le dessin de la voiture tient plus du targa que du cabriolet avec une arche de toit fixe derrière les heureux passagers. Le toit rigide escamotable de la 296 GTS peut disparaître en seulement 14 secondes dans une manœuvre qui peut s’exécuter jusqu’à 45 km/h.

Sous le capot

Sous le capot arrière de la 296 GTS, on retrouve toujours le V6 3,0l biturbo d’une puissance de 663 chevaux. Il reste associé à un moteur électrique capable de fournir 122 kW supplémentaires (167 chevaux), pour une puissance totale qui atteint les 830 chevaux. Colossal et au meilleur niveau de la catégorie.

Malgré son toit rétractable et son architecture hybride, la Ferrari 296 GTS n’accuse que 1 540 kg sur la balance, soit 70 kg de plus que le coupé. En conséquence, Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles