Fernando Solanas, le réalisateur de "L'Heure des Brasiers" et "Le Sud", est mort à Paris à l'âge de 84 ans

Valérie Oddos
·1 min de lecture

Fernando Solanas, réalisateur de grandes fresques documentaires militantes sur les luttes en Amérique latine et sur la crise argentine et aussi de fictions comme Le Sud ou Tangos, l'exil de Gardel, également homme politique, est mort dans la nuit de vendredi à Paris, à l'hôpital, où il avait été admis pour covid. Ambassadeur de l'Argentine auprès de l'Unesco, il était âgé de 84 ans.

Fernando Solanas est mort vendredi soir, a annoncé sa famille sur Twitter. Le réalisateur avait lui-même annoncé sur son compte le 16 octobre qu'il était hospitalisé, puis le 21 octobre qu'il était en soins intensifs.

Dans une interview pour le Forum des images en 2018, Fernando Solanas déclarait : "Il n'y a pas d'un côté un cinéaste et de l'autre un homme politique, je suis un tout."

"L'Heure des brasiers", un symbole pour toute une génération

Il était né dans à Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires, le 16 février 1936. La musique est la première passion de Fernando Solanas, qui étudie le piano et la composition pendant des années. Mais trouvant qu'elle ne lui permet pas de s'exprimer, il se tourne vers le théâtre. "Il n'y avait pas d'école de cinéma en Argentine dans les années 1960, mais on étudiait tout au Conservatoire d'art dramatique, c'était formidable", disait-il.

Son premier long métrage est un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi