Fermeture de l'université de Strasbourg : bonne ou mauvaise nouvelle pour les étudiants ?

Comme tout le monde, l'université de Strasbourg doit aussi se serrer la ceinture. Les factures de gaz et d'électricité explosent et devraient doubler en 2023. Pour essayer de faire des économies, son président annonce la fermeture du campus pendant deux semaines de plus cet hiver . Une semaine à Noël et une semaine en février durant laquelle les cours se tiendront en distanciel. Le chauffage sera également limité au maximum et les gestes écologiques vivement encouragés.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

"Une semaine de vacances en plus, pourquoi pas, mais pas de distanciel"

Le budget prévisionnel de l'université de Strasbourg est sans appel : les factures d'énergie devraient doubler l'année prochaine et passeront de 10 à 20 millions d'euros. Michel Deneken, le président de l'université, a informé ce lundi que la rentrée des vacances de Noël se tiendra le 9 janvier au lieu du 3 janvier. Concernant les vacances d'hiver, les cours auront lieu en distanciel la première semaine de rentrée.

>> LIRE AUSSI - Crise énergétique : ce qu'il faut retenir des annonces d'Élisabeth Borne

"Une semaine de vacances en plus, pourquoi pas, ça nous fait du repos supplémentaire", sourit Maïlys, étudiante en troisième année de langues étrangères appliquées. "En revanche pour le distanciel, je ne trouve pas cela super", nuance sa camarade Roxanne. "C'est quand même vachement plus dur de suivre les cours depuis chez nous", explique-t-elle. "Et puis tout le monde n'en ...


Lire la suite sur Europe1