Fermeture des frontières : avant le début des contrôles, le flottement dans les aéroports

·1 min de lecture

Pour freiner l’épidémie de coronavirus, de nouvelles restrictions sanitaires sont entrées en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche : la fermeture des grands centres commerciaux mais aussi la fermeture des frontières hors Union européenne. Il est donc désormais interdit de voyager à l’extérieur de l’Europe - et vers la Guyane et la Martinique dès mardi - sauf pour motif impérieux. Avant la mise en place des contrôles, certains voyageurs profitaient de ces dernières heures pour prendre leurs vols.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 31 janvier

Les interrogations et incertitudes sont nombreuses pour les voyageurs, inquiets de savoir s'ils pourront embarquer ou non. Thibaud, sur le point de rentrer chez lui au Maroc, a téléchargé sur son téléphone l'attestation de motif impérieux de déplacement mais ne l'a pas encore remplie. "J’attends de voir si l’on va me la demander ou pas. La compagnie m’a assuré que [les contrôles commençaient] ce soir à minuit." En effet, si la mesure d'interdiction est théoriquement en place depuis minuit, les contrôles ne débutent que lundi matin.

 

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

La quête d'un test PCR

Un autre casse-tête se présente aux personnes sur le départ : un test PCR négatif est nécessaire pour voyager. Or, certains ont été pris de court et n'ont pas obtenu leurs résultats, ou n'ont tout simplement pas pu se rendre en laboratoire. La file d'attente au stand de dép...


Lire la suite sur Europe1