Fermeture d'usine à Dieppe, 112 emplois menacés

Libération.fr

Le sous-traitant automobile Autoneum va fermer un site déficitaire. Une partie des employés devraient être réaffectés dans d'autres usines.

Le groupe Autoneum France a décidé de fermer son usine de Dieppe (Seine-Maritime), spécialisée dans les produits d’insonorisation acoustique et d’isolation thermique pour l’automobile, et qui emploie 112 salariés, a-t-on appris mardi auprès de la direction du site.

L’usine, déficitaire, fait les frais d’une réorganisation du dispositif industriel du groupe, visant à faire face à la baisse de la production automobile en France et aux surcapacités de production. «Le transfert de la production dieppoise vers d’autres établissements du groupe devrait permettre de consolider l’ensemble du dispositif industriel européen», a indiqué Autoneum dans un communiqué.

En 2008, Autoneum avait déjà pris un ensemble de mesures «s’appliquant à toutes les entités de l’entreprise. Malgré cela, l’entreprise a enregistré des pertes significatives depuis 2008, équivalant à la moitié du chiffre d’affaires annuel», précise-t-il.

«On va essayer de recaser les salariés dans d’autres sites quand cela sera possible, car tous les postes ne correspondent pas forcément et les employés ne souhaiteront pas tous déménager à Blainville-sur-Orne, Beauvais ou encore Toulouse», autres sites du groupe, a expliqué le directeur des ressources humaines, Daniel Watté.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Procès PIP : quatre ans de prison ferme requis contre Jean-Claude Mas
Les agressions homophobes bondissent de 27% en 2012
Fillette disparue à Clermont-Ferrand : ouverture d'une information judiciaire
Amnistie sociale : les députés PS veulent un renvoi du texte en commission
PSG : l'UMP veut une commission d'enquête sur les violences