Fermeture d'une plateforme qui diffusait illégalement beIN Sports, RMC Sport et Canal+

La plateforme "beinsport-streaming.com" a été fermée, tandis que ses propriétaires vont être jugés au Tribunal correctionnel de Rennes. Elle proposait une vingtaine de sites pirates, qui retransmettaient différentes chaînes comme Canal+, RMC Sport ou beIN Sports. Ces dernières avaient déposé une plainte conjointe.

Fermeture définitive. L'accès à la plateforme "beinsport-streaming.com" a été clôturé par les autorités françaises. Elle proposait aux internautes de se rendre sur une vingtaine de sites pirates, permettant de regarder gratuitement et illégalement différentes chaînes de télévision.

À lire également

Véronique Genest accuse TF1 de lui avoir gâché 9 mois de sa vie

Canal+, RMC Sport ou beIN Sports, impacté directement par les activités de la plateforme, avaient décidé de déposer une plainte conjointe en collaboration avec l’Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle (ALPA). Comme rapporté dans un communiqué mis en ligne sur le site de Vivendi, 5 personnes (créateurs et administrateurs) ont été interpellés en juin 2018 et seront jugés prochainement au Tribunal Correctionnel de Rennes. Depuis le début de l'année 2019, la plateforme comptait environ 500 000 visiteurs en moyenne par mois. L'affichage de bannières publicitaires permettaient à "beinsport-streaming.com" de générer des revenus.

Lire la suite sur Télé 7 jours

A lire aussi