Fermeture des petits commerces: le bilan mitigé de ces députés

Astrid de Villaines
·Journaliste indépendante, auteure de "Harcelées, enquête dans la France des violences faites aux femmes"
·1 min de lecture
Image d'illustration - Les commerces situés rue Montorgueil à Paris, dans le quartier piétonnier près des Halles.  (Photo: Photo by Boyan Topaloff / AFP)
Image d'illustration - Les commerces situés rue Montorgueil à Paris, dans le quartier piétonnier près des Halles. (Photo: Photo by Boyan Topaloff / AFP)

POLITIQUE - Tirer les leçons de la crise et évaluer les décisions gouvernementales. Le président de la Commission des Affaires économiques, Roland Lescure, était dans son rôle de parlementaire quand il a créé un groupe de travail au sein sa commission sur “le suivi des conséquences du deuxième confinement”.

Nommés rapporteurs, les députés Stéphane Travers (LREM) et Julien Dive (LR) ont auditionné de nombreux représentants du commerce en France ainsi que les services du ministre délégué aux PME, Alain Griset. Leur note relative au “commerce de proximité” rédigée le 10 novembre a été récemment rendue publique, en attendant un rapport final en décembre. Elle tire un premier bilan des décisions gouvernementales changeantes à propos de la fermeture des commerces dits “non essentiels”.

L’expression “non essentiels” a choqué

Sur ce point, les rapporteurs estiment que l’expression employée par les responsables gouvernementaux n’était pas adéquate. Les commerçants et professionnels indépendants concernés ont été, selon eux, “choqués” par les discours les présentant comme “non essentiels”. “Ils se sentent stigmatisés et dévalorisés”, écrivent les rapporteurs qui préconisent d’”éviter cette présentation négative, qui avive les amertumes, dans les discours et les messages officiels”.

À propos de la fermeture des rayons dits “non essentiels” dans les hypermarchés quelques jours après la fermeture de ces commerces de proximité, les députés tirent ce bilan: “Les organisations...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.