La fermeture des cinémas et théâtres confirmée : "On a perdu mais on a gagné quand même"

·1 min de lecture

Les professionnels de la culture étaient, a priori paradoxalement, plutôt satisfaits mercredi, après la décision du Conseil d'État qui a validé la fermeture au vu du "contexte sanitaire" des théâtres et cinémas décidée par le gouvernement jusqu'au 7 janvier au moins. Pour le monde de la culture, la décision de la plus haute juridiction administrative est en réalité plutôt porteuse d'espoirs. L'instance a, pensent-ils, accepté une partie de leurs arguments : si la situation sanitaire s'améliore, le maintien de la fermeture générale des cinémas et autres lieux de spectacles ne pourra pas être "justifiée par la seule persistance d’un risque de contamination de spectateurs par le virus SARS-CoV-2", a jugé le Conseil d'État. "On a perdu mais on a gagné quand même", résume Laurence de Magalhaes, la codirectrice du théâtre parisien Le Monfort, mercredi sur Europe 1.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 23 décembre

"La prochaine fois on pourrait ouvrir comme les centres commerciaux"

Les professionnels de la culture ne se faisaient plus d'illusions. Ils savaient qu'ils ne pourraient pas encore rouvrir leurs théâtres et leurs cinémas en raison de la dynamique actuelle de l'épidémie, mais le Conseil d'État leur laisse l'espoir d'une réouverture en cas de ralentissement de l'épidémie.

>> Retrouvez Europe Soir avec Julian Bugier en replay et en podcast ici

"Ça a pointé le fait qu'effectivement on n'était pas des lieux dangereux pour le publi...


Lire la suite sur Europe1