Fermeture de la centrale repoussée : l'association Stop Fessenheim dénonce "un jeu de dupes" et veut porter plainte

franceinfo
Nucléaire : à Fessenheim, entre soulagement et inquiétude

Le conseil d'administration d'EDF a repoussé jeudi 6 avril la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, promise par François Hollande en 2012. Elle pourrait désormais coïncider avec la mise en service de l'EPR de Flamanville, prévue à l'horizon 2019. Il s'agit en tout cas du scénario préconisé par Jean-Bernard Lévy, le PDG d'EDF.

Invité de franceinfo, André Hatz, porte-parole de l'association Stop Fessenheim, membre du réseau Sortir du nucléaire, a dénoncé "un jeu de dupes" et annoncé qu'une "plainte" serait déposée dans les prochains jours. "Nous savons tous qu'il n'est pas possible de démarrer l'EPR", a-t-il expliqué.

franceinfo : La fermeture de Fessenheim semble actée, mais le calendrier n'est pas précisé. Est-ce un bon compromis ?

André Hatz : C'est un véritable jeu de dupes parce qu'après avoir obtenu toutes les garanties que le groupe réclamait, EDF en veut encore plus et lie la fermeture de Fessenheim au démarrage de l'EPR de Flamanville. Or, nous savons tous qu'il n'est pas possible de démarrer l'EPR. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) était au courant qu'il y avait des malfaçons dans les ateliers du Creusot qui fabriquent les pièces depuis 2005, et notamment sur le couvercle de la cuve de l'EPR. Si l'ASN veut retrouver la moindre crédibilité, elle ne peut pas faire autrement que de refuser le démarrage de l'EPR de Flamanville. Est-ce-à dire que Fessenheim ne fermerait jamais ? EDF a tout fait pour jouer la montre.

Ségolène Royal a pourtant pointé "le caractère irréversible" de la fermeture de Fessenheim…

Ségolène Royal essaie de sauver la face. Et après tous ses atermoiements, je comprends bien qu'elle essaie de le faire. (...) Lire la suite sur Francetv info

Le conseil d'administration d'EDF repousse la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim
EDF : des manifestations contre la fermeture de Fessenheim
Centrale de Fessenheim : 5 ans d'hésitations
Pourquoi la question de la fermeture de la centrale de Fessenheim est toujours aussi électrique
Nucléaire : journée décisive pour la centrale de Fessenheim

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages