Fermeture des écoles : les parents s’organisent

Il ne reste que deux jours d’école pour l’ensemble des enfants et adolescents scolarisés en France. À partir de mardi 6 avril, les écoles, collèges et lycées instaureront une semaine de cours en distanciel. "Je ne sais pas comment ils vont être gardés la semaine prochaine, surement par leurs grands-parents maternels. Les enfants sont contents quelque part, pour les parents c’est plus problématique", explique Vincent Quierzy, père d’une famille nombreuse à Toulouse (Haute-Garonne). Ce papa divorcé a ses enfants en garde alterné. Il devra donc organiser la garde des enfants la semaine du 12 avril. Il devrait lui aussi compter sur ses parents, qui résident à 150 kilomètres de son domicile. Le casse-tête pour certaines familles Devant cette école maternelle de Toulouse, d’autres parents se demandent comment ils vont pouvoir s’organiser face à cette nouvelle fermeture. "Il va falloir trouver le temps de s’organiser pour suivre les enfants et puis pour pouvoir assurer le travail à la maison, ce qui n’est jamais simple", indique l’un d’entre eux. "On va voir avec les voisins, pour (…) qu’on puisse se relayer peut-être pour les garder, je ne sais pas du tout", poursuit une autre. Le calendrier scolaire est donc redéfini. "Après le lundi de Pâques, quatre jours de cours à distance sont prévus dans le primaire et le secondaire, puis vendredi 9 avril, au soir, ce sont les vacances qui commenceront pour tout le monde pour deux semaines", indique la journaliste Margaux Subra-Gomez. À partir du 26 avril, les primaires feront leur retour en présentiel. Collégiens et lycéens devraient "retrouver le chemin de leurs établissements le 3 mai en respectant des jauges adaptées", conclut-elle.