Fermeture des écoles : comment organiser le travail à distance ?

À partir du vendredi 2 avril, tous les établissements français, hormis ceux d’Outre-mer, fermeront leurs portes pour au moins trois semaines. L’organisation n’est pas une mince affaire pour les chefs d’établissement, comme Jean Carvallo, directeur de l’école élémentaire Immaculée Conception, située à Paris, dans le 12e arrondissement. Elle rouvrira mardi 6 avril pour accueillir une trentaine d’enfants de soignants. "On a l’hôpital Rothschild qui est juste derrière nous et Trousseau qui est de l’autre côté. De fait, on a beaucoup de familles qui travaillent dans ces hôpitaux-là", explique-t-il. Des solutions pour les familles non équipées en ordinateur Pour les autres, les cours seront à suivre depuis la maison. "Le fait d’être en distanciel, ce n’est pas la même chose que d’avoir une maîtresse en présentiel", reconnaît Esmée, élève en classe de CM2. "L’an dernier, on l’a vraiment très mal vécu, car je ne comprenais pas quelques petites choses et il n’y avait plus la maîtresse pour nous expliquer", poursuit Auguste, 11 ans. Directeur et enseignants s’organisent aussi pour trouver des solutions, notamment pour les familles qui n’ont pas d’ordinateur. "On leur préparera toutes les fiches, tout le travail, on leur photocopiera tout, on leur préparera des pochettes", ajoute Jean Carvallo.