Fermeture des écoles : pour Martin Blachier, ça n'a "aucun sens" (VIDEO)

·1 min de lecture

Les écoles vont-elles devoir fermer à nouveau leur portail ? La question est sur toute les lèvres, à l'heure où la France fait face à une hausse inquiétante des contaminations au Covid-19 dans les établissements scolaires. Les chiffres ne sont pas bons : en date du 26 mars, le nombre de classes fermées a bondi de 50 % en une semaine et le taux d'incidence des moins de 10 ans en Île-de-France est passé de 129 cas à 275 cas pour 100 000 habitants. À la mi-mars, près de 15 500 cas ont été détectés au sein des écoles, collèges et lycées, un record. Une récente étude de l'Institut Pasteur a même évalué à 30 % le risque supplémentaire d'être infecté si l'on a un collégien ou un lycéen chez soi.

Pour le docteur Martin Blachier, il ne faut pourtant fermer les écoles qu'en "dernier recours", voire "jamais". "La circulation du virus dans les écoles est moins importante que dans le reste de la population", a estimé l'épidémiologiste et spécialiste en santé publique sur le plateau de LCI ce vendredi 26 mars. "Le virus circule chez les parents donc les enfants peuvent tomber malades." Le second confinement aurait d'ailleurs eu la même efficacité que le premier, en mars 2020, alors que l'exécutif avait maintenu les écoles ouvertes. Pour endiguer l'épidémie, il faut nécessairement respecter à la lettre les gestes barrières dans la société en général, afin de préserver la sécurité dans les écoles, a-t-il souligné. "Si les gens jouent le jeu du télétravail ou évitent de se rassembler le week-end (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Il n'y a aucun tabou" : Emmanuel Macron évoque les nouvelles mesures à prendre durant les prochaines semaines qui s'annoncent "difficiles" (VIDEO)
Covid-19 : Qu'est-ce que ce masque nasal censé protéger pendant les repas ? (VIDEO)
Christian Quesada est libre : l'ex-champion des 12 Coups de midi est sorti de prison
Olivier Véran annonce le reconfinement pour une durée de quatre semaines de la Nièvre, de l'Aube et du Rhône (VIDEO)
Crise sanitaire : pour Karine Lacombe, les nouvelles mesures du gouvernement ne seront pas efficaces