Fermeture des écoles, déplacements, commerces... Où en sont les autres pays européens ?

·1 min de lecture

La France connaîtra samedi un nouveau tour de vis sanitaire face à l'épidémie de Covid-19. Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir l'extension à l'ensemble du territoire des restrictions en vigueur dans les zones les plus touchées. Mais c'est bien la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées qui reste la mesure la plus forte de ce troisième confinement - dont le mot n'a pas été prononcé par le chef de l'Etat lors de son allocution -, puisque même durant la deuxième vague, à l'automne, les établissements scolaires étaient restés ouverts. Mais de l’Italie aux Pays-Bas, en passant par l’Estonie ou la Pologne, beaucoup de pays Européens ont déjà été privés une deuxième fois d’école en un an.

Il y a une semaine, la Belgique a également décidé d’avancer les vacances de printemps. Seules la Suisse et l’Espagne résistent et gardent les classes ouvertes, les Scandinaves, eux, le font seulement pour le primaire et le collège. En Italie, le Premier ministre Mario Draghi a annoncé une réouverture des écoles primaires après Pâques.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 1er avril

Ceux qui restreignent... 

Les Français ne se sentiront pas seuls non plus pour les restrictions de déplacement. Il n'est pas question de quitter sa ville ou sa région en Espagne, où le port du masque est devenu obligatoire mercredi en extérieur dans l'ensemble du pays.

La Belgique a interdit à ses citoyens de quitter le territoire depuis le début de l’année. Les commerc...


Lire la suite sur Europe1