"Je la ferme" : pourquoi Omar Sy préfère ne rien dire sur la non-réouverture des salles de cinéma

·1 min de lecture

Sans surprise, le premier ministre Jean Castex a acté hier lors de sa dernière conférence de presse que les lieux de culture resteront fermés tout le mois de janvier. Une clause de revoyure a été fixée le 20 janvier prochain pour fixer une éventuelle date de réouverture début février, si la situation sanitaire le permet. Mais l'apparition de deux nouveaux variants du virus et le retard à l'allumage dans la campagne de vaccination laissent craindre le pire, c'est-à-dire une prolongation de ces fermetures pendant encore de longues semaines, voire de longs mois. De nombreux artistes se sont exprimés sur le sujet : ainsi, Kad Merad nous avait fait part de son désarroi lors d'une interview : "La situation d'aujourd'hui, c'est en train de me tendre... On ne sait pas si on va pouvoir reprendre, si les cinémas et les théâtres vont rouvrir... Ça fait trois fois que je reporte une pièce que j'ai mis en scène... C'est beaucoup de boulot et je vous assure qu'à la maison on me dit : "ça va pas en ce moment ?" Et je dis non, ça va pas ! On m'empêche de travailler, c'est terrible."

Tout aussi remonté, Charles Berling a qualifié cette décision de "maladroite, ignorante et lâche". De son côté, la comédienne Marina Foïs avait pointé que plusieurs pays dont le Portugal avaient gardé leurs salles de spectacle ouvertes. A l'inverse, l'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz a appelé ses collègues du métier à prendre du recul par rapport à leur situation : "Je pense que par solidarité avec les gens (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Décès : le réalisateur Michael Apted (Le monde ne suffit pas, Gorilles dans la brume, Conspiracy) est mort
Jessie Cave (Harry Potter) : atteint de la Covid-19, son bébé va mieux
Jean Dujardin : son message en faveur de la vaccination divise ses fans
Tanya Roberts : les causes exactes de sa mort viennent d'être dévoilées
"Imprévisible", "Tête brulée"... le demi-frère d'Alain Delon se confie sur le caractère de l'acteur