"Il a fermé ses yeux et m'a embrassée" : Françoise Fabian révèle avoir aidé son père à mourir

·1 min de lecture

C'est un sujet sur lequel les célébrités n'hésitent plus à s'épancher. Invitée sur le plateau de C à vous mercredi 1er décembre, Françoise Fabian, en pleine promotion de son dernier film Rose, s'est confiée comme jamais pour évoquer un combat qui lui tient à coeur : l'euthanasie. Tandis qu'en France, l'euthanasie active est interdite, les médecins ont l'autorisation de réduire ou arrêter le traitement d'un patient en fin de vie afin d'éviter l'acharnement thérapeutique. Un cas de figure vécu par la comédienne, qui a pris, de son propre chef, la décision d'arrêter les traitements pour son père, et ce, pour le laisser partir. "Je veux défendre l'euthanasie. L'euthanasie choisie", a-t-elle insisté.

Sans passer par quatre chemins, Françoise Fabian a ainsi révélé avoir "euthanasié" son père, désignant au passage la mèche blanche dans ses cheveux qu'elle arbore depuis plusieurs années, et qui selon elle, est apparue au lendemain de son geste. "J'ai euthanasié mon père, et le lendemain j'avais une mèche blanche comme ça", explique-t-elle à Anne-Elisabeth Lemoine, précisant que son père "souffrait tellement" à la fin de sa vie qu'elle n'a pas eu d'autres choix, elle qui était alors dans un "état de désespoir total". "Je ne lui ai plus donné de médicament. Au bout de trois jours il était mort. J'ai supprimé les médicaments. On lui donnait des médicaments pour supporter les médicaments qui le faisaient durer", a-t-elle ainsi précisé.

Françoise

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Magali Berdah : mobile, meurtrier présumé... Ces nouveaux détails intimes sur le meurtre de sa belle-soeur
Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm : pourquoi le couple avait-il rompu ?
"Elle est partie avec ça" : Magalie Berdah fond en larmes en dévoilant ce qu'elle a mis dans le cercueil de sa grand-mère
"Il s'est radicalisé" : Mireille Dumas pas tendre avec Éric Zemmour
Magali Berdah torpille Hugo Clément : "Je le trouve très arrogant, très insultant"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles