Publicité

Le Fentanyl, la drogue surpuissante qui décime les États-Unis

Il est devenu la principale cause de décès des 18-45 ans aux États-Unis. Le fentanyl, un opioïde de synthèse d’une puissance jusque-là inégalée, tue par overdose un Américain toutes les sept minutes. Pourtant, à l’origine, c'est un médicament fabriqué et exporté depuis la Chine. Détourné par les cartels mexicains, il est vendu sous la forme d’une pilule bleue estampillée M30, hautement addictive.

« Tout le monde m’a dit "Hey tu dois essayer ça, c’est bien plus fort que l’héroïne, ça va te donner la même sensation que la première fois que tu as été défoncé". » En 2018, Tom Wolf est héroïnomane, il vit dans la rue à San Francisco, et assiste à l’arrivée d’une nouvelle drogue dans la ville : le fentanyl. « J’ai senti comme un élan de chaleur, comme si quelqu’un m’avait recouvert d’une couverture, je me suis senti au chaud d’un coup. Et tous mes problèmes se sont envolés, ce genre d’euphorie. C’était la meilleure défonce depuis mes premières prises de drogues. »

Des corps cassés en deux

Les effets du fentanyl sont impressionnants aussi bien à l’intérieur, qu’à l’extérieur. Les toxicomanes s’alignent dans les rues, leurs corps pliés en deux par la puissance de la drogue, la tête rentrée dans les genoux. Et pour cause : le fentanyl est cent fois plus fort que la morphine, cinquante fois plus fort que l’héroïne, et hautement addictif.

Le manque de fentanyl se fait sentir seulement quelques heures après sa prise. « Le problème, c’est que tu dois en prendre souvent, et tu ne sais pas à quel point la drogue est chargée, souligne Tom Wolf. Tu ne sais pas vraiment quelle dose tu prends, donc le risque d’overdose est très élevé. »


Lire la suite sur RFI