Femmes, les oubliées de la santé (France 5) : Pourquoi les femmes sont-elles moins bien soignées que les hommes ?

·1 min de lecture

Depuis quelques années, on observe une explosion des cas d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux chez les femmes, maladies considérées, jusque-là, comme essentiellement masculines. Elles sont moins bien diagnostiquées, et donc moins vite soignées dans la population féminine, qui fait les frais de sa condition. Une forte charge mentale, la précarité, l’hygiène de vie (tabac, alcool…) et une tendance à ignorer les signaux d’alerte font que les femmes passent sous les radars.

À lire également

REPLAY - Femmes, de la rue à l’abri (France 2) : Le doc en immersion dans le quotidien des femmes SDF

Si l’on ajoute à cela la persistance à voir celles-ci comme « le sexe faible » et à illustrer les ouvrages médicaux par des corps d’hommes, force est de constater que, face à la médecine, elles sont désavantagées. Habituées à une surveillance de leur corps par rapport aux maladies liées à leur genre (cancers du sein et du col de l’utérus), les femmes en oublieraient presque les autres organes. Pourtant, elles ont sept fois plus de risques de mourir d’une maladie cardio-vasculaire que d’un cancer du sein.

Femmes : les oubliées de la santé : mardi 20 avril à 20h50 sur France 5

Adeline Quittot

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi