Ces femmes musulmanes qui louent des piscines privées pour se baigner en paix

© Mélina Facchin

Avec le temps estival de ce mois de mai, beaucoup de Français se ruent sur les piscines. Mais certains, notamment à cause de leur religion, évitent les piscines publiques. Contrairement à la mairie de Grenoble qui a récemment autorisé le port du burkini dans ses établissements, la plupart des villes de France (sauf Rennes) l’interdisent. Alors de nombreuses femmes musulmanes pratiquantes louent des piscines à des particuliers, par exemple via la plateforme Swimmy . Le site estime que 20% de sa clientèle est musulmane.

"On peut être en maillot de bain et à l’abri des regards"

Une belle et grande piscine intérieure, des transats moelleux, un immense jardin. Dans cette maison de Lampertheim, près de Strasbourg (Bas-Rhin), Souaida et Imen profitent de cet après-midi ensoleillé. Pour 30 euros de l’heure, ces deux sœurs musulmanes ont loué cette piscine chez une particulière. Le seul moyen, disent-elles, de pouvoir se baigner en toute tranquillité : "Bien sûr, c’est lié à notre religion" confirme l’aînée, Souaida.

"Ici, on peut être en maillot de bains et à l’abri des regards" explique cette mère de famille, adepte de ce concept de location depuis des années. Aucune piscine publique dans la région n’autorise le port du burkini, alors Imen estime ne pas avoir d’autre choix si elle souhaite se rafraîchir : "C’est vraiment que ça coûterait moins cher d’aller dans une piscine publique, mais c’est ce cadre privé qui nous attire et le fait de pouvoir porter n’importe quelle tenue"....


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles