"Femmes et médias : le compte n'y est pas (encore)!" : la députée Céline Calvez demande à l'Etat d'agir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La tribune : "En cette rentrée 2021, il suffit de jeter un bref coup d'œil à la grille des programmes de quelques rédactions pour regretter une surreprésentation des hommes. Une des radios les plus écoutées de France compte 4 présentatrices pour 15 hommes. Une autre ne confie aucune émission à une femme avant le soir. Avec le souci d'une représentation plus juste des femmes dans les médias, doit-on déduire de ces nouvelles grilles de programmes presque exclusivement masculines que les personnes invitées seront quasi exclusivement des femmes? 

Il y a un an, je remettais à Roselyne Bachelot et Elisabeth Moreno, un rapport qui m'avait été commandé par le Premier ministre relatif à la place des femmes dans les médias en période de crise. Après cinq mois de travail et une centaine d'auditions, j'ai formulé 26 préconisations pour pallier la sous-représentation des femmes dans les médias. Le 9 mars 2021, au lendemain de la journée internationale des droits des femmes, les ministres Roselyne Bachelot et Elisabeth Moreno publiaient un communiqué de presse mentionnant que 24 de ces préconisations étaient retenues et constituaient leur plan d'actions pour le renforcement de la place des femmes dans les médias. 

6 mois plus tard, le compte n'y est pas (encore). 

"

Le temps passe et pourtant, ce sont bien les pouvoirs publics qui peuvent être aux avant-postes de ce juste combat pour une meilleure représentation des femmes dans les médias

"

Sur les 24 préconisations, 10 relèvent de la respon...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles