Les femmes enceintes bientôt autorisées à utiliser les places handicapés ?

·1 min de lecture

Frédérique Meunier, députée Les Républicains de Corrèze, a déposé une proposition de loi visant à faciliter la vie des femmes enceintes, en leur donnant le droit de disposer d'une carte de stationnement jusqu'alors réservée aux personnes en situation de handicap. Ce projet de loi a été signé par 26 députés au total.

Places handicapés : seulement pour les trois derniers mois de grossesse

Selon le texte, la carte de stationnement mobilité inclusion (CMI) serait attribuée aux femmes enceintes en faisant la demande à partir du sixième mois de grossesse, et jusqu'à son terme.

Pour ce faire, la future maman devra se rendre en préfecture, avec une déclaration sur l'honneur ainsi qu'un certificat médical, où on lui remettra le sésame convoité, d'une validité maximale de trois mois. En revanche, les femmes enceintes utilisant les places handicapés ne seront pas exonérées de payer leur stationnement, contrairement aux personnes à mobilité réduite.

La députée corrézoise va même plus loin, en sollicitant les mairies ainsi que les centres commerciaux, pour que des places de stationnement réservées aux femmes enceintes soient créées, afin de faciliter leur mobilité dans leur vie quotidienne. Des initiatives similaires ont vu le jour à Villennes-sur-Seine, dans les Yvelines, ainsi qu'à Toulouse, où sont apparues des places peintes en roses et accompagnées d'un panneau "Priorité aux femmes enceintes".

À lire aussi :

  • Stationnement gratuit : c'est

Lire la suite sur Auto Plus

Cupra Leon (2021) : une nouvelle version hybride de 204 ch
La Porsche 911 de Maradona vendue 483.000€ aux enchères
McLaren 765LT (2021) : Hennessey lui offre 1.014 chevaux
Ferrari 488 Pista Spider (2021) : une nouvelle réalisation signée Tailor Made
Volkswagen va lancer un nouveau modèle électrique chaque année !
Toyota : un module de pile à combustible hydrogène prêt à l'emploi