Femmes empoisonnées aux diurétiques: de nouvelles victimes se déclarent après l'enquête de Libération

1 / 2

Femmes empoisonnées aux diurétiques: de nouvelles victimes se déclarent après l'enquête de Libération

L'histoire est à peine croyable: révélée en mai dernier par Le Canard Enchaîné, Libération lui a donné corps vendredi 8 novembre en publiant une longue enquête au contenu glaçant, donnant la parole à des victimes et au suspect.

Pendant près de neuf ans, un ancien haut fonctionnaire du ministère de la Culture, qui fut également en poste à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) de la région Grand Est, aurait versé des diurétiques dans des boissons...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi