Les femmes asthmatiques sont deux fois plus susceptibles de mourir d’une crise d’asthme, voici pourquoi

Si les pollens et la pollution de l’air sont des facteurs déclenchants connus de l’asthme, saviez-vous que les changements hormonaux chez la femme – la puberté, les règles, la grossesse ou encore la ménopause – peuvent crées des symptômes asthmatiques ou provoquer des crises, potentiellement mortelles ? Selon l’association Asthma + Lung UK, plus de deux tiers des décès dus à l’asthme concerneraient des femmes au Royaume-Uni.

Entre 2014 et 2020, plus de 5 100 femmes sont décédées d’une crise d’asthme au Royaume-Uni, contre moins de 2 300 hommes. Soit presque le double. Si le rôle des hormones sur l’asthme chez la femme n’est pas encore connu, l’organisme suggère que cela pourrait être dû au fait qu’elles augmentent l’inflammation dans le corps et affectent les voies respiratoires. "Les hormones féminines peuvent être un déclencheur de l’asthme à part entière, indique le Dr Andy Whittamore sur le site de l’association. Mais elles peuvent aussi vous rendre plus sensible à d’autre déclencheurs comme le rhume des foins ou la grippe."

Au moment de l’enfance, l’asthme est plus fréquent et plus grave chez les jeunes garçons. C’est après la puberté que la situation s’inverse. Selon les chiffres avancés par l’association entre 2014 et 2020, les femmes âgées de 20 à 49 ans avaient 2,5 fois plus de risques d’être hospitalisées que les garçons.

Des inégalités en matière de recherche

Asthma + Lung UK déplore par (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Moustique-tigre : il est désormais présent dans 67 départements
Le robot au service du cancer de la prostate
Les orthoptistes autorisés à prescrire les lunettes
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce vendredi 29 avril en direct : annonces, chiffres
Migraine : comment fonctionnent les anticorps anti-CGRP ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles