Une femme violée par deux hommes et immolée à l'aide de gel hydroalcoolique

·1 min de lecture

En Isère, une femme de 43 ans a été violée puis grièvement brûlée vive par deux hommes qui risquent la prison à vie.

Un acte abominable. Ce mercredi 24 novembre, une femme de 43 ans a été violée puis grièvement brûlée vivent à l'aide de gel hydroalcoolique par deux hommes, dans la petite ville de Voirin, dans le département de l'Isère. Après les faits, les deux individus ont pris la fuite. La police les recherche activement.

Selon une source judiciaire, cet acte de barbarie a été commis dans la nuit de mardi à mercredi. La victime a été transportée d'urgence à l'hôpital tandis que "le parquet a ouvert une enquête pour viols accompagnés de torture et d'actes de barbarie", a annoncé le procureur de la République de Grenoble, M. Eric Vaillant, avant de préciser : "Ces faits sont punis de la réclusion criminelle à perpétuité".

La victime est brûlée sur 30% du corps

L'enquête a été confiée au service de la police judiciaire de Grenoble. Selon Le Dauphiné Libéré, la victime, qui a été hospitalisée d'urgence dans un centre de soins des brûlés à Lyon, avait commencé la soirée en compagnie des deux suspects, avant que les trois individus ne se rendent à son domicile. On ne sait pour le moment rien de la nature de leurs relations.

Alcoolisée, la quadragénaire a été violée avant d'être aspergée de gel hydroalcoolique, que ses agresseurs ont enflammé. Selon les premiers éléments de l'enquête, les sapeurs-pompiers et les policiers de la ville de Voiron ont été appelés peu après quatre heures du matin par la victime, qui s'est réveillée gisant au (...) 

Lire la suite sur Closermag.fr

VIDÉO - Affaire Patrick Poivre d'Arvor : Florence Porcel dépose une nouvelle plainte pour « viol "

Une jeune fille atteinte de trisomie 21 retrouvée morte à son domicile aux côtés de sa mère
Delphine Jubillar : ce qu'a dit son fils “en souffrance et inquiet” aux juges d'instruction
Delphine Jubillar : ces dessins faits par son fils Louis dans le bureau du juge d'instruction
Veuf, il a peur de passer Noël tout seul et poste une annonce dans son supermarché
Dix ans après s’être mariés pour de faux à 17 ans, ils se disent enfin oui”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles