La femme venue étreindre Messi après la finale de la Coupe du monde n'est pas sa mère

Une vidéo montrant le joueur de football argentin Lionel Messi en train d'embrasser une femme quelques minutes après la victoire de son équipe en finale de Coupe du monde au Qatar a massivement circulé sur les réseaux sociaux, où les internautes prétendent qu'il s'agit de sa mère. Si celle-ci a effectivement été photographiée en train de le serrer dans ses bras après le matche, la femme que l'on aperçoit dans le clip est en fait une cuisinière de l'équipe nationale argentine.

"Image touchante : La mère de Lionel Messi craque et fond en larmes dans les bras de son fils", affirme la voix off d’une vidéo qui cumule près d’un million de vues sur Facebook depuis le 18 décembre 2022. Dans cette séquence de plus de trois minutes, l'auteur résume les moments-clés de la fin du match ayant consacré la victoire de l’Argentine sur la France au stade de Lusail, au Qatar.

Capture d'écran d'un post sur Facebook, réalisée le 20 janvier 2023

Il reprend ainsi une affirmation relayée, avec une émouvante séquence vidéo de 14 secondes, par plusieurs publications et médias d'informations en ligne (1, 2). Elle circule également en anglais et sur Twitter.

Cheffe cuisinière

Une recherche d'image inversée des séquences clés de l'étreinte filmée, avec l’outil Google, conduit à plusieurs articles d’organes de presse argentins ayant identifié cette femme comme étant Antonia Farias, la cheffe de cuisine de l'équipe nationale de football d'Argentine– comme on le voit ici et ici .

Mme Farias est l'un des chefs de la délégation argentine de la Coupe du monde 2018, comme l'atteste ce communiqué publié par la Fédération argentine de football.

Des articles de presse argentins font également référence à ce tweet publié par l'équipe de football argentine en juin 2018, qui montre Farias posant avec les footballeurs Lionel Messi et Nehuén Pérez.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La mère de Lionel Messi

Même si la mère de Messi, Celia Maria Cuccittini, a été photographiée par l'AFP en train d'étreindre son fils au stade Lusail après la victoire de l'Argentine, ce n'est pas la femme de la vidéo virale.

Ci-dessous, la photo AFP de la mère de Messi le serrant dans ses bras après la victoire de l'Argentine :

Lionel Messi is embraced by his mother Celia Maria Cuccittini as he celebrates Argentina's World Cup win. ( AFP / FRANCK FIFE)

Une autre image de l'AFP montre sa mère au stade vêtue d'un maillot argentin bleu foncé, différent du maillot argentin rayé blanc et bleu clair qu’arbore la femme dans la vidéo virale.

Une capture d'écran comparant la femme vue dans les messages trompeurs (à gauche) et la photo AFP de la mère de Messi (à droite) montre qu'il ne s'agit pas de la même personne :

A screenshot comparison of the woman seen in the false posts (left) and the AFP photo of Messi's mother (right) shows they are not the same person.

L'AFP avait précédemment vérifié cette fausse affirmation ayant précédemment circulé dans des publications en langue arabe.

Messi, un génie au panthéon du football

Les fans de Messi à travers la planète et ses proches ont exulté au coup de sifflet final de la Coupe du monde. La victoire de l'Albiceleste aux tirs au but (3-3, 4-2 t.a.b.) a offert à l'Argentine sa troisième Coupe du monde, un nouveau sacre espéré depuis 36 ans, et couronné Messi d'un titre de champion du monde, le seul manquant à son impressionnant palmarès.

Avec ce 41e trophée de sa longue et fructueuse carrière, le plus prestigieux, le septuple Ballon d'or se pose tout en haut de la pyramide des monstres du ballon rond, à hauteur de son compatriote Diego Maradona, sacré en 1986.