Une femme s'est présentée à l’hôpital avec le sang complètement bleu

La rédaction d'Allodocteurs.fr

C’est un cas peu commun auquel les médecins du Miriam Hospital (Providence, États-Unis) ont eu affaire. Une femme de 25 ans s’est en effet présentée aux urgences avec le sang complètement bleu. Ils rapportent ce cas le 19 septembre 2019 dans le New England Journal of Medicine.


88% d’oxygène dans son sang seulement


Depuis la veille, la jeune femme souffrait de faiblesse générale, de fatigue, d’essoufflement et de décoloration de la peau. A l’hôpital, les médecins enregistrent une fréquence respiratoire de 22 cycles par minute alors que chez l’adulte, la fréquence normale est comprise entre 12 et 20 cycles par minute. De même, sa saturation en oxygène du sang était de 88%, alors qu’elle doit habituellement être située entre 95 et 100%.

Autre observation : sa peau est "cyanotique", c’est-à-dire qu’elle présente une coloration bleutée. Et pour cause : son sang artériel comme veineux est sombre, comme le montrent les prélèvements sanguins que les médecins réalisent.


Hémoglobine contre méthémoglobine


Mais comment expliquer cette couleur ? Par une protéine présente dans le sang, la méthémoglobine. Contrairement à l’hémoglobine qui est de couleur rouge, la méthémoglobine est brune-bleutée. Il s’agit d’une forme d’hémoglobine incapable d’assurer sa fonction initiale de transporter l’oxygène dans le sang.

Chez cette patiente, le pourcentage de méthémoglobine dans le sang était de 44%. Un chiffre très élevé comparé au taux normal dans le sang humain qui est inférieur à 2%.

Or, plus ce taux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :