La femme de Josh Duggar, accusé de pédopornographie, affirme qu'il est innocent

·2 min de lecture

La femme de Josh Duggar, qui est accusé de pédopornographie et a été arrêté en avril par les services du Homeland aux Etats-Unis, affirme qu’elle le soutient et qu’il est innocent.

Anna Duggar reste derrière son mari malgré le scandale. En avril, Josh Duggar a été arrêté par les services du Homeland pour pédopornographie. Il a été incarcéré dans une prison de l’Arkansas dans un premier temps sans possibilité de remise en liberté sous caution. Enceinte de leur septième enfant, Anna Duggar «le soutien et le croit innocent», a fait savoir une source au magazine «People». Après quelques jours en prison, il a été libéré avec interdiction de retourner au domicile familial. Assigné à résidence «dans un endroit où il n’y a pas de mineurs», l’homme de 33 ans qui plaide non coupable, est également surveillé par GPS. Il a reçu l’autorisation de voir ses enfants quand il le souhaite à condition que sa femme soit là. «Anna est présente avec eux, c’est important», a continué l’informateur auprès de «People».

Josh Duggar est l’aîné de la famille Duggar, star durant des années de l’émission de télé-réalité «19 Kids and Counting», sur la chaîne TLC, qui suivait les aventures de cette famille baptiste de l’Arkansas particulièrement conservatrice et qui se posait en modèle des valeurs chrétiennes. Ce dernier avait déjà été au cœur du scandale en 2015 lorsqu’il avait été accusé de multiples infractions sexuelles - y compris des attouchements forcés contre cinq mineurs. D’après TMZ, parmi les victimes se trouveraient certaines de ses petites sœurs. Il aurait notamment caressé les parties génitales et la poitrine des enfants dont certaines pendant leur sommeil. Selon le rapport d'enquête, le père de Josh aurait été alerté dès mars 2002 par l’une de ses victimes. A l’époque, il n’avait que 14 ans. Les parents avaient choisi de ne pas prévenir les autorités, préférant «discipliner» leur fils.

"J’ai eu une attitude(...)


Lire la suite sur Paris Match