Une femme interpellée après avoir fraudé le péage... 449 fois

Par LePoint.fr
·1 min de lecture

La trentenaire, qui souffre de graves problèmes d'addictions, a utilisé diverses techniques pour ne pas payer l'autoroute, rapporte « Le Dauphiné Libéré ».

Ça ne pouvait pas durer éternellement. Vendredi 26 mars, une habitante d'un village voisin de Vienne, dans le nord de l'Isère, a été interpellée par les gendarmes du peloton d'autoroute de Valence, rapporte Le Dauphiné Libéré. Son tort ? Avoir franchi les péages entre Valence-Nord et Vienne sans payer... pas moins de 449 fois depuis 2019.

Au total, la trentenaire devra donc régler la somme de 12 000 euros à la société Vinci Autoroutes, qui l'avait dans le viseur depuis plusieurs mois et a fini par déposer plainte contre elle.

« Petit train », passage en force...

Redoublant d'ingéniosité, la jeune femme utilisait diverses techniques pour ne pas payer l'autoroute, et notamment celle du « petit train », qui consiste à suivre de très près le conducteur devant soi au péage pour passer la barrière dans son sillage. Elle appelait également le guichet en expliquant qu'elle n'avait pas de quoi payer, raconte le quotidien régional. Quand la méthode douce ne fonctionnait pas, elle n'hésitait pas à aller jusqu'à passer en force la barrière.

À LIRE AUSSISuisse : l'incroyable arnaque de pierres peintes couleur cuivre

Lors de son arrestation par les gendarmes, après quasiment deux ans d'impunité, la conductrice, âgée de 36 ans, n'a eu aucun mal à reconnaître les faits et à expliquer ces nombreux aller-retour impayés. Il s'est en fait avéré qu'elle était généralement sous l'emprise de la cocaïne ou de l'héroïne, et qu'elle faisait les trajets pour acheter sa consommation. S [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :